Friday, the 5th of April, I participated in the climate justice walk.

This walk was organized by 350Vermont. This event lasted 4 days and took place in between Middlebury and Montpelier in Vermont. My participation was limited to the first day. The participants met in Middlebury to organize the different tasks. There was about 100 of us that day.

Before leaving I was both excited and nervous because I was wondering if I could finish the walk. The goal of that day was to walk 11 miles. Climate change worries me a lot so that is why I walked.

Everybody is worried by this big problem.

I liked walking and I really enjoyed meeting new people. For example, I met Natalie, a volunteer of 350Vermont. The participants were all between 8 and 80 years old.

Luckily there were some breaks because it was very tiring. With the encouragement of the group I was able to finish the walk. I was very proud of myself. Several hundreds of walkers made it to Montpelier. They went to the State House of Vermont asking for changes in the environmental laws. I hope the politicians will listen to the citizens.

Alexi Gagnon-Schwartz, 9 years old

 

La marche pour la justice climatique

Vendredi le 5 avril, j’ai participé à la Marche pour la justice climatique.

Cette marche était organisée par 350Vermont

Cette marche a duré 4 jours et a eu lieu entre Middlebury et Montpelier au Vermont.

Ma participation a eu lieu la première journée. Les participants se sont réunis à Middlebury pour organiser les différentes tâches. Ce jour-là, il y avait environ 100 personnes.

Avant de partir, j’étais excité et nerveux parce que je me demandais

si je pouvais finir la marche. Le but de cette journée était de parcourir 17 km. Le changement climatique m’inquiète beaucoup, alors c’est pour ça que j’ai voulu marcher.

J’ai aimé l’exercice de marcher et j’ai beaucoup aimé rencontrer des gens.  Par exemple j’ai fait la connaissance de Natalie, une bénévole de 350Vermont. L’âge des gens était entre 8 et 80 ans.Tout le monde se sent concerné par ce gros problème.

Heureusement qu’il y avait des pauses parce que c’était très fatigant.

Avec l’encouragement du groupe j’ai pu terminer. J’étais très fier de moi. Plusieurs centaines de marcheurs se sont rendus à Montpelier.

Ils sont allés à l’édifice de l’État du Vermont pour demander des changements dans la loi environnementale. J’espère que les politiciens écouteront les citoyens.

Alexi Gagnon-Schwartz, 9 ans